Le thon rouge

Quel vin choisir pour accompagner du thon rouge ?

choisir son vin pour accompagner le thon rouge

Le thon est de plus en plus servi et préparé naturellement, selon l’influence japonaise qui prévoit de la manger cru, sous forme de sashimi. Comment dès lors marier son vin avec un poisson qui n’est souvent que légèrement marqué et qui conserve dès lors l’entièreté de ses saveurs ?

Le thon rouge est de plus en plus recherché. Cela amène à une surexploitation et a des dangers de disparition dans certaines parties du globe. Dans ce sens, des labels « pêche durable » ou « pêche équitable » comment à voir le jour, notamment poussé par des organismes internationaux de défense des animaux ou de la nature comme Greenpeace. Ce qui n’a pas pour influence une baisse des prix, bien au contraire.

Appelé à juste titre, « viande de la mer », le thon à ces caractéristiques qui le rendent unique. D’une texture ferme tout en restant moelleuse, sa chair est plus grasse que la moyenne tout en étant fine en bouche. Il reste cependant issu de la mer et il faudra faire attention de ne pas le marier avec un vin rouge aux tannins trop marqués.

Généralement, on favorisa un vin rouge léger, aux tanins patinés et déjà âgé, ou à défaut, un vin blanc plus charnu et rond en bouche. Il faudra toutefois garder à l’esprit l’assaisonnement et l’accompagnement du plat. Evitez bien entendu toute marinade ou sauce qui pourrait être trop aigre (comme une vinaigrette) et limitez l’utilisation du wasabi dans la sauce soja si vous le mangez en sashimi. S’il vous faut manger à la japonaise avec puissance, sel et acidité, dirigez-vous directement vers un sake de qualité, afin de ne pas tuer un vin de qualité que vous auriez aimé déboucher.

Idéalement, servi cru, ou juste saisi, on pourra le marier avec un Pinot Noir d’Alsace, voir un Sancerre Rouge. Des bourgognes racés d’une dizaine d’années feront aussi parfaitement l’affaire, qu’ils soient Gevrey Chambertin ou Côtes de Nuit.

Au rayon des vins blancs, il faut pouvoir accompagner intelligemment le gras du poisson comme pour le saumon. Dès lors, un vin ample en bouche et charnu conviendra parfaitement. Dans ce cadre, un cépage Chardonnay sera plutôt conseillé, idéalement de Bourgogne, comme un Mâcon ou un Meursault.


Nos recommandations :

Rouge d’Alsace et de Bourgogne plus âgé. Chardonnay de Bourgogne.