Le poulet

Comment choisir un vin pour accompagner du poulet ?

choisir son vin pour accompagner un poulet

Le vin à choisir sera souvent fonction de la sauce accompagnant la volaille

Comme le sont les volailles similaires que sont la dinde ou le pintadeau, le poulet se démarque des autres viandes par un gout plus atténué. Certaines variétés plus petites permettent d’avoir des saveurs plus marques comme le « coucou de Malines » en Belgique. Avec sa chair tendre, il peut être accompagné d’un blanc comme d’un rouge, la sauce étant déterminante dans l’accord avec le vin.

Juste grillé ou poêlé, avec une sauce relativement neutre et pas trop relevée (archiduc, béarnaise),on peut lui confier un Côte de Beaune aux tanins assouplis mais pas fondus (Pernand Vergelesses, Volnay, 3 à 6 ans).

Pour une sauce avec plus de gout (Poivre vert, Dijonnaise), il faudra un soutien plus puissant et ample comme un grenache des Côtes du Rhône Sud.

S’il est mijoté avec un peu de crème on peut lui adjoindre un vin blanc plus ample et plus gras. En paëlla, un Priorat (Espagne) de quelques années et assoupli fera merveille. Attention cependant de choisir une paëlla sans fruits de mer, car le Priorat garde une certaine puissance, et cela supplantera le gout des moules ou des coquillages.

Une volaille de Bresse ou Morilles fera l’apanage d’un Vin Jaune charnu du Jura.

Il y a donc une multitude de possibilités pour marier un vin avec le poulet, mais avant tout, il faut réfléchir à sa préparation, car c’est très souvent celle-ci qui influencera votre choix.


Nos recommandations :

Sauces légères

Bourgogne, Côtes de Beaune, Côte d’Or

Sauces relevées

Côtes du Rhône Sud

Aux morilles

Jura