Le bar et le cabillaud

Comment choisir un vin pour le bar ? Quel vin pour la cabillaud ?

choisir son vin pour accompagner un bar et un cabillaud

Qui dit poisson, dit choit de vin blanc aux vignes proches de la mer….mais pas seulement !

La production et la consommation de poissons autrefois considérés comme nobles et hors de prix, tel le saumon ou la sole se sont démocratisées au fil des ans. Le bar et le cabillaud, ne font pas exception à la règle, et tout un chacun peut désormais en trouver au rayon frais de son supermarché. Même si l’élevage n’est pas aussi intensif que pour certains autres poissons (on pense principalement au saumon), il n’en reste pas moins plus important, ce qui induit une faible baisse des prix (la demande est elle aussi en augmentation).

On voit depuis peut apparaître des labels « pêche durable » pour toute une série de produits, thon sauvage en tête, qui permettent de garder une certaine qualité et qui sont à favorisés lorsque vous cuisiner.

Le bar (ou Loup de Mer) et le cabillaud ont une chair blanche similaire. Bien que le cabillaud soit un peu plus ferme et le bar légèrement plus gras ; leurs chairs tendres et délicate partagent un goût fin et raffiné.

Il convient de les assortir d’un vin blanc aux tonalités fruitées et avec de belles acidités. Il ne peut pas contre être ni trop sec, ni trop charnu (sauf si la sauce est particulièrement onctueuse, auquel cas un Vouvray ou un Montlouis peuvent être de circonstance). On envisagera de manière classique un Côte de Beaune (Chassagne Montrachet, Meursault) ou un blanc des Côtes de Provence (Bandol, Cassis). Un Côte du Rhône (Condrieu, Saint Joseph ou Châteauneuf du Pape), plus boisés et marqués peuvent également convenir avec une sauce plus riche.


Nos recommandations :

Côtes de Beaune, Côte du Rhône (blancs)